5 méthodes infaillibles pour se faire condamner par la CNIL

• Thiébaut Devergranne

Rien ne vaut l’expérience pratique des choses. Au travers d’exemples de condamnations prononcées par la CNIL, je vous propose de découvrir une liste des choses à faire… pour vous faire condamner !

Au moins que l’histoire et l’expérience des autres puissent servir de réflexion à ceux qui souhaitent éviter d’en faire les frais. Partant d’une sélection d’exemples particulièrement significatifs vous découvrirez donc les principales erreurs à commettre (ou pas…) pour gagner : 5.000, 10.000, 30.000 ou 50.000 euros d’amende.

_La loi nous impose de vous informer que la collecte de vos noms, prénoms, téléphone, email est obligatoire pour pouvoir télécharger ce document et potentiellement à la newsletter si vous le choisissez… En fait les choses sont simple : pas d’email, pas de newsletter ! Pas de coordonnées : pas de document, ni newsletter, rien… On ne vous invitera pas non plus à nos petits-déjeuners, ou vous auriez pu nous rencontrer ainsi que d’autres personnes très intéressantes et notamment manger d’excellents croissants. Mais sans ces informations, rien de tout ça.

L’abonnement à la newsletter permet de recevoir des informations régulières sur le site et occasionnellement des offres de services (les nôtres/partenaires, les gens sympa qui ont des choses intelligentes à proposer). Une confirmation vous sera envoyée. La newsletter est gérée techniquement depuis les Etats-Unis par un sous-traitant, votre email y sera donc transféré. Mais soyez rassuré : vous disposez toujours de vos droits d’interrogation, accès, modification, opposition et rectification que vous pouvez exercer directement (par ex. la désinscription peut se faire à tout moment, en cliquant sur un lien qui est envoyé dans chaque email) ou si vraiment vous êtes motivé, en écrivant au responsable du traitement, Sarl Devergranne RDC, 279 r. Lecourbe, 75015 Paris. Attention les adresses anonymes ne sont pas traitées._


Commentaires...

S. Léger

hum.. un problème avec le formulaire ? il semble ne pas fonctionner et ce n'est pas un poisson d'avril! :)


Les commentaires sont fermés
Thiébaut Devergranne

Thiébaut Devergranne est docteur en droit. Il travaille en droit des nouvelles technologies depuis plus de 15 ans, dont 6 passés au sein des services du Premier Ministre. En savoir plus.

formation RGPD

VOS CGV (gratuit)